Notice: Undefined index: Operating System in /home/alphaomed/domains/alphaomedia.org/public_html/apc/php/browserinfo.class.php on line 105

Notice: Undefined index: Operating System in /home/alphaomed/domains/alphaomedia.org/public_html/apc/php/browserinfo.class.php on line 105

Notice: Undefined index: Operating System in /home/alphaomed/domains/alphaomedia.org/public_html/apc/php/browserinfo.class.php on line 118

Notice: Undefined index: HTTP_ACCEPT_LANGUAGE in /home/alphaomed/domains/alphaomedia.org/public_html/apc/php/InfoVisite.class.php on line 50

Notice: Undefined index: Operating System in /home/alphaomed/domains/alphaomedia.org/public_html/apc/php/browserinfo.class.php on line 105
Présentation du PADIA

Présentation du PADIA

Le Projet d’appui au Développement et à l’intégration de l’Apprentissage (PADIA) sera réalisé à travers trois volets complémentaires qui contribuent à la réduction de la pauvreté au Sénégal par l’offre d’une main d’œuvre qualifiée et qui permettra d’assurer la pérennité des résultats et des acquis. Ces trois volets sont :

  • la formation par apprentissage
  • l’insertion sur le marché du travail des apprentis certifiés et le renforcement institutionnel des partenaires.

La conception du PADIA s’inspire en partie du Projet d’appui à la formation professionnelle des néo alphabétisés (PAFPNA). Le projet intègre les visées politiques du Ministère de la Formation Professionnelle, de l’Apprentissage et l’Artisanat (MFPAA) soutient les mesures préconisées dans la lettre de politique générale de la Formation de juin 2012, plus particulièrement en appuyant la mise en place de curricula standard pour les nouveaux métiers couverts par l’apprentissage et en contribuant au développement d’un cadre de certification pour les apprentis ayant acquis les compétences nécessaires pour exercer un métier.

Le PADIA, la Direction de l’Apprentissage (DA) et les Comités régionaux de pilotage (CRP) de Thiès, Diourbel, Fatick et Kaolack composés principalement des IA et des Chambres des métiers, des Conseils  régionaux de Développement et des Chambres de commerce et d’industrie travailleront en étroite collaboration pour renforcer la gestion de l’apprentissage et développer les priorités du Programme d’Amélioration de la Qualité, de l’Équité et de la Transparence (PAQUET) pour l’Éducation et la Formation  2013-2025, à savoir :

  • promouvoir la formation professionnelle orientée vers le marché de l’emploi à travers le développement de la formation continue, des études de besoins de formation, d’analyses de situation de travail, d’écriture de curricula selon l’APC et la création de conditions de leur implantation, ainsi que l’appui à l’insertion des nouveaux diplômés ;
  • intégrer l’apprentissage dans le système global de formation professionnelle et technique par une formation des maîtres artisans et la mise en place de dispositifs de formation par apprentissage et de suivi évaluation ;
  • développer la gouvernance partenariale avec un renforcement du partenariat public /privé.

De plus, dans sa conception et dans sa mise en œuvre, le PADIA répondra aux besoins de changements évoqués à l’article 12 du Décret portant organisation du MFPAA. Le projet appuiera la Direction de l’Apprentissage afin de :

  • organiser l’apprentissage en s’appuyant notamment sur les chambres de métiers et les organisations professionnelles;
  • valoriser les expériences des apprentis et de promouvoir l’utilisation des langues nationales dans le cadre de la formation;
  • faciliter l’introduction de la formation professionnelle dans les centres d’éducation traditionnelle notamment dans les daara et les ateliers artisanaux;
  • accompagner des professionnels en vue de la validation de leur expérience;
  • contribuer à la planification et au suivi de la formation des maîtres formateurs.
  • promouvoir la formation professionnelle orientée vers le marché de l’emploi à travers le développement de la formation continue, des études de besoins de formation, d’analyses de situation de travail, d’écriture de curricula selon l’APC et la création de conditions de leur implantation, ainsi que l’appui à l’insertion des nouveaux diplômés ;
  • intégrer l’apprentissage dans le système global de formation professionnelle et technique par une formation des maîtres artisans ,la mise en place de dispositifs de formation par apprentissage et de suivi évaluation ;
  • développer la gouvernance partenariale avec un renforcement du partenariat public /privé.

De plus, dans sa conception et dans sa mise en œuvre, le PADIA répondra aux besoins de changements évoqués à l’article 12 du Décret portant organisation du MFPAA. Le projet appuiera la Direction de l’Apprentissage afin de :

  • organiser l’apprentissage en s’appuyant notamment sur les chambres de métiers et les organisations professionnelles;
  • valoriser les expériences des apprentis et de promouvoir l’utilisation des langues nationales dans le cadre de la formation;
  • faciliter l’introduction de la formation professionnelle dans les centres d’éducation traditionnelle notamment dans les « Daara » et les unités de production informelle (UPI);
  • accompagner des professionnels en vue de la validation de leur expérience;
  • contribuer à la planification et au suivi de la formation des maîtres artisans.

Le PADIA et la DA ont pour objectif de permettre à 1000 jeunes, exclus de la formation classique, d’être formés à un métier prometteur en unités de production informelle (UPI), d’être certifiés et d’accéder à un financement pour démarrer une petite entreprise. Pour ce faire, des spécialistes sénégalais et canadiens seront mis à contribution pour appuyer les partenaires dans cette démarche.  Le projet PADIA s’insère pleinement dans l’axe « Enfants et jeunes » et «L’éducation pour tous » en contribuant à l’amélioration de la qualité de la formation et en visant l’amélioration de la gestion et du pilotage de l’enseignement technique et professionnel au sein du MFPAA. De plus, les bénéficiaires du PADIA, sont des jeunes déscolarisés qui n’ont pas accès au système classique de formation. 

Lire aussi ...